jeudi 10 juin 2010

Encore quelques découvertes 4/5

En ce moment, si vous vous promenez sur les plages normandes, vous verrez sans doute de véritables tapis de petites plantes succulentes rappelant certains orpins. Dés que je les ai aperçues, je me suis dit : « Avec une bonne tête comme ça et avec un peu de chance, elles ne peuvent être que comestibles ! » ... Mais même si elles ont une bonne tête, avant de croquer dedans et comme avec toutes les plantes comestibles dont je parle dans ce blog, il m’a fallu vérifier qu’elles étaient bien mangeables.

La plante s’appelle honckenya peploides. Elle est plus communément nommée « honkénie faux pourpier » ou encore « pourpier de mer ». Côté comestibilité, je n'ai trouvé aucune information (en bien comme en mal) dans mes références habituelles. Convaincu que je passais à côté de quelque chose d'important, je suis allé chercher de l’autre côté de l’Atlantique (virtuellement bien entendu). Listée dans le wikipedia anglophone comme plante dont les feuilles sont comestibles, c’est un premier indice, mais ça ne suffit pas. Pour ce type d’information, je préfère en effet multiplier les sources. Et c’est là que je tombe sur une mine : the « native american ethnobotanical database » de l’université du Michigan permettant en particulier de rechercher les références bibliographiques aux plantes comestibles utilisées par les indiens.

Comestibilité confirmée aussi bien crue que cuite : je peux enfin déguster. Gorgée d’eau avec une saveur salée, la plante est délicieuse crue. Après l'avoir testée, je trouve dommage que le nom de « pourpier de mer » soit aussi donné à l’arroche maritime car aussi bien au niveau de la texture que de l’aspect, l’honkénie en est beaucoup plus proche.

Pour une première recette, je l'ai tout simplement associée avec la criste marine et le plantain de mer, tous deux très parfumés.


 

Quelques fleurs de mauve royales sur le tout et voilà une délicieuse salade côtière...

3 commentaires:

  1. Magnifique salade en tout cas! Dommage que je n'habite plus à la mer...
    Merci pour le lien vers « native american ethnobotanical database », super base de donnée!

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de la décrouvir et je crois que je vais passer pas mal de temps à l'explorer...

    RépondreSupprimer
  3. Bon c'est décidé avec toutes ces bonnes choses je migre en Normandie!

    Bises

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...