mardi 24 juin 2014

Un p'tit goût de reviens-y

Il y a tout juste un mois, les rosiers sauvages des côtes normandes commençaient leur floraison : l'occasion pour moi de préparer une boisson tellement appréciée (recette [ici]) que les deux litres obtenus se sont mystérieusement évaporés en quelques jours...

Le rosier rugueux (rosa rugosa) est un rosier issu d'extrème-orient aux tendances
légèrement envahissantes. Il apprécie particulièrement le sable et les dunes. Selon
les individus, la couleur de ses fleurs va du blanc au rose foncé, avec me semble
t'il une prédominance pour le rose. Son parfum, très agréable, fait parfois
penser au litchi.

Aujourd'hui, que ce soit pour le rosier des chiens (églantier) ou pour le rosier rugueux, beaucoup de fleurs sont passées et la plupart des pétales fanés se sont envolés avec le vent. Ne restent plus que les sépales en étoile sous lesquels on devine déjà les futurs cynorrhodons. Mais ça, ce sera pour plus tard...

En attendant, sur la quantité, il reste encore suffisamment de fleurs fraîches, voire même encore en bouton, pour une modeste récolte...
.... modeste et donc insuffisante pour une nouvelle tournée de vin de rose, mais largement assez pour ça :

Petits sablés aux pétales de roses


Ingrédients (pour 60 à 80 petits sablés) :
La différence de taille entre les pétales de l'églantier (en
blanc la photo) et ceux du rosier rugueux (en rose sombre)
est nette. Malgré un rendement beaucoup plus faible,
l'églantier vaut le coup d'être cueilli car il apporte un
parfum différent que je trouve aussi
 légèrement poivré. 
  • 300g de farine
  • 150g de sucre
  • 150g de beurre
  • Quelques poignées de pétales et étamines de roses frais
  • 2 œufs
  • 1 pincée de sel
Préparation :
  • Mélanger à la main le beurre ramolli (mais pas fondu) avec la farine et le sucre ainsi qu'une pincée de sel
  • L'appareil ainsi obtenu reste très sec, mais doit avoir une texture bien sablée
  • Y incorporer les 2 œufs et les pétales de rose préalablement hachés
  • Former une boule avec la pâte, la filmer et la placer au réfrigérateur pendant au moins une heure
  • Une fois la pâte reposée, mettre le four à préchauffer (200°C)
  • Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné pour obtenir 2 à 3 feuilles d'environ 5mm d'épaisseur chacune
  • Découper les sablés à l'emporte-pièce et les placer sur des feuilles de papier cuisson, elles-mêmes posées sur des plaques allant au four (en laissant au moins 1cm entre chaque sablé, cela évite qu'ils ne se collent entre-eux lors de la cuisson)
  • Enfourner 10 minutes environ : retirer du four lorsque les bordures des sablés commencent à se colorer
  • Sortir les plaques et patienter une petite heure : chaude, la pâte est encore tendre et c'est en refroidissant qu'elle prend sa texture sablée et croquante.
S'il vous reste des pétales, faites les simplement sécher...
Ils conservent une partie de leur parfum et peuvent être utilisés pour un pot-pourri.

3 commentaires:

  1. si c' est aussi bon que les tuiles aux épines de sapin
    je sens qu' on va se régaler , je teste dès que je serais allée cueillir les fleurs
    au passage le vin de roses est divin
    ANNY

    RépondreSupprimer
  2. Très joli ce rugosa..il ne pousse pas haut ?
    Je laisse chez moi des églantier pousser, pour voir...
    Voilà que tu me donnes envie d'étaler ma pâte sablée faite avec du gingembre rapé ( qui avait servi à une décoction - boisson)....!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hummm, pâte sablé au gingembre : j'adore !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...