dimanche 6 juillet 2008

Tartare de poissons à la bardane et à l’armoise

Après quelques expériences, j’ai enfin découvert comment préparer les boutons de bardane pour en faire des mini-artichauts...

Justement, l’artichaut accompagne très bien les poissons gras en particulier lorsqu’ils sont crus. Voici une recette qui le remplace par deux plantes dont la saveur est proche : la bardane et l’armoise. Pour l’armoise, seules les tiges crues ont le gout d’artichaut. Les feuilles ont un parfum totalement différent qu’on utilisera également.

Ingrédients (entrée pour 4) :

Tartare de poissons à la bardane et à l'armoise
  • 50g de tiges tendres de bardane (tiges terminaison des branches)
  • Une quinzaine de tiges d’armoise (les derniers 10 cm de tige, dont on aura enlevé les feuilles
  • Les feuilles de 5 têtes d’armoise
  • 20 grosses fleurs de bardane encore vertes avec 2 ou 3 cm de tige
  • 400g de poisson gras cru (saumon et daurade sont mes préférés)
  • 4 cuillères à soupe d’huile de colza
  • Sel et poivre

Préparation :

  • Cuire les tiges de bardane 10 minutes dans une première eau bouillante salée, puis 10 minutes à nouveau après avoir changé l’eau
  • Une fois cuites, les plonger dans de l’eau froide pour stopper la cuissons, les égoutter et les réserver
  • Eplucher les boutons de bardane : retirer les pointes « velcro », mais laisser l’intérieur de la fleur (blanc ou teinté violet)
  • Les ébouillanter 5 minutes puis les plonger dans de l’eau froide et les égoutter avant de les réserver
  • Découper le poisson en petits cubes
  • Hacher le plus finement possible les feuilles et les tiges d’armoise
  • Découper les tiges de bardanes en petites rondelles de 5mm de long
  • Mélanger ensemble le poisson, les boutons et les rondelles de bardane, l’armoise et l’huile de colza
  • Saler et poivrer, et éventuellement citronner (personnellement, je préfère sans)

Quelques conseils et avertissements :

  • Congeler le poisson 48 heures avant de l'utiliser pour tuer les éventuels parasites
  • L’armoise à fortes doses est toxique, elle est déconseillée aux femmes enceintes. Evitez d’en prendre tous les jours !

Sur wikipedia : armoise, bardane

4 commentaires:

  1. Ton blog s'enrichit de jour en jour de recettes surprenantes...
    Je ne pensais pas que l'armoise était comestible. Annie

    RépondreSupprimer
  2. Attention à ne pas mettre trop d'armoise non plus, car les effets secondaires sont assez puissants (plante médicinale) en particulier risque chez les femmes enceintes. Aucun Pb toutefois à petite dose.

    RépondreSupprimer
  3. est ce que je peux mettre le lien vers cet article lorsque je vais aborder le thème de l'armoise?
    cette recette est fort interessante

    RépondreSupprimer
  4. Eleonor :
    Pas de problème. En général, lorsqu'il ne s'agit que d'un lien, ce n'est même pas la peine de demander.
    Concernant la recette elle-même, elle n'est pas forcément simple. Les boutons de bardane demandent énormément de travail (c'est la seule et unique fois que j'en ai mangé).

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...