dimanche 15 novembre 2009

Retour difficile

Après une première tentative de retour sur Paris et une crevaison au bout de 10 kilomètres à peine, me voilà enfin de retour à mon appartement. Il faut croire qu’inconsciemment, je n’avais pas envie de rentrer !

Le 'clairette' est plus tardif que le 'muscat', autre cépage cultivé dans la région. Ses grains sont généralement plus petits et moins sucrés, mais après une telle maturation, c'est du concentré de sucre

Peut-être que je voulais encore retourner grappiller les derniers grains de raisin oubliés sur les vignes, saturés de sucre. Peut être que je voulais encore profiter du soleil et d’une température plus que clémente (19°C samedi). Peut être tout simplement l’envie d’avoir le temps...

Grapillage des derniers grains de raisin (cépage clairette) oubliés il y a maintenant presque 2 mois

Avant de rentrer définitivement (jusqu’aux prochains congés), il y avait un reste de farine de châtaignes à écouler, la DLC étant dépassée. L’état des stocks et les maigres récoltes de champignon (des coulemelles encore !) ont dicté deux recettes, l’une sucrée, l’autre salée.

Pour commencer :

Cake à la farine de châtaignes

Ingrédients :

  • 100g de farine de châtaignes
  • 50g de farine de blé
  • 3 œufs
  • 10cl de lait entier
  • 5cl d’huile de tournesol
  • 75g d’emmental
  • 50g de lardons
  • 50g de noix
  • Quelques coulemelles (lépiotes)
  • 1 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • Un peu de beurre et de farine pour le chemisage du moule
Cake à la farine de châtaignes

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Dans une poêle, faire revenir les lardons et les coulemelles découpées en petits morceaux et réserver
  • Chemiser un moule à cake (beurrer-fariner)
  • Mélanger les farines, la levure, les œufs, le lait, l’huile, et le sel
  • Incorporer à l’appareil : les noix concassées, le fromage découpé en cubes, les lardons et les coulemelles
  • Verser le tout dans un moule à cake Cuire 50 minutes à 180°C en couvrant d’une feuille d’aluminium si la pâte brunit trop
  • Laisser un peu refroidir avant de démouler

Ce cake a servi d'apéro pour 5 et a visiblement été très apprécié... Et plus personne n'avait faim après, les châtaignes, ça cale !

La suite dans un prochain billet ...

2 commentaires:

  1. la tortue legere16 novembre 2009 07:24

    Oh je vous comprends !!!
    Bon allez Bon courage...Et Prendre le temps quand même,au quotidien, même quelques minutes par jour ???
    Lôlà

    RépondreSupprimer
  2. Ta deuxième photo est superbe, une scène qui aurait pu inspirer Millet s'il y avait eu un rayon de soleil sur les personnages ! Et ton raisin doré à souhait, je m'en ferais bien une ventrée ! Ici, région parisienne, pas de grapille, plus rien à glaner, et, comme toi, j'aimerais quelquefois pouvoir avoir le temps de... prendre le temps. Allez, Nicolas, je suis sûre que tu as encore plein de recettes sous le coude à publier, même si on a l'impression (en ce qui me concerne !) que c'est répétitif... J'attrape un bout de cake à la chataigne (j'adore) avant de partir, bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...