mardi 17 novembre 2009

Souvenir de cet été

Le billet posté aujourd'hui par Lôlà sur le blog "la tortue légère" m'a rappelé une des randonnées que j'ai eu l'occasion de faire cet été dans le massif de la Jarjatte, pas loin de Lus-la-Croix-Haute. Les photos étaient déjà prêtes et le billet pratiquement rédigé. Il ne manquait que l'occasion ...

A gauche, le vallon de la Jarjatte. Au milieu, une petite cascade avant d'attaquer la grande montée. A droite, une vue sur le Rocher Rond pendant la grande montée.

La balade partait du fond du vallon à environ 1200m pour monter au dessus du lac du Lauzon et dépasser de quelques dizaines de mètres la barre des 2000m.

Oeillet de Montpellier, cirse laineux, angélique et ce qui ressemble à de la guimauve (alors que ce n'est pas du tout son biotope...)

Le début se passe sous le couvert de la forêt avec un chemin bordé de fraisiers des bois exhalant leur odeur sucrée sous l'action du soleil, et de framboisiers couverts de fruits. Comme c'est le début de la randonnée : pas question de cueillette. Les seuls arrêts sont réservés pour immortaliser quelques fleurs.

Partie haute : 2 vues de la montagne du Fleyard. En bas à gauche : la vallon de la Jarjatte. En bas à droite : Rocher Rond.

La montée est courte en distance. Mais avec presque 1000m de dénivelé, c'est plutôt physique. La déclivité est à la limite de donner le vertige, et à cette altitude, aucun moyen de trouver des branches pour se rattraper. Mais l'effort en vaut vraiment la peine : à chaque mètre parcouru, les sommets du massif se révèlent... La montée est tout simplement époustouflante.

En haut à gauche, la Tête du Lauzon qui surplombe le lac du même nom (en bas et à droite)

Le lac du Lauzon, petite étendue d'eau suspendue au dessus du vallon est presque le point culminant de la randonnée. Il n'a rien d'impressionnant, mais en regardant l'eau du de plus près... Des centaines de tritons profitent du soleil estival. Je n'en ai jamais vu autant d'un coup.

Tritons alpestres du lac du Lauzon

Plus haut dans les éboulis situés sous la Tête du Lauzon, les quelques sifflements qui ont attiré mon regard se révélent provenir de marmottes. A peine le temps de monter le téléobjectif pour les capturer sur ces quelques photos et elles sont déjà reparties dans leur terrier.

Marmottes

 
 
Alors si vous passez dans le coin, n'hésitez surtout pas !

6 commentaires:

  1. la tortue légère18 novembre 2009 08:01

    Oh c'est vraiment magnifique !! Tes photos sont splendides, extraordinaires ! Tant de luminosité ça fait du bien en ce novembre...La montée est ardue, c'est ce que l'on m'a dit, je n'y suis pas encore allée. Je suis contente de t'avoir un peu donné envie de nous montrer ce bijou de billet.
    Le prochain sous la neige ???
    Lôlà

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui! magnifiques les photos! je note le coin entre toi et Lôlà qui le conseillent!

    RépondreSupprimer
  3. A Lôlà :
    La montée est effectivement hardue, mais ça dépend pas mal du sens dans lequel on fait la boucle. Elle se transforme alors en une descente vertigineuse...

    A Tifenn :
    Y a plus qu'à ...

    RépondreSupprimer
  4. Belles photos, je connais bien le coin en hiver, sous la neige... avec des peaux de phoque! Pour la descente, c'est parfait...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...