lundi 1 septembre 2008

Maki sushi à la consoude

Le week-end passé m'a donné l'occasion de faire une rando pas loin de Dourdan. Elle a été l'occasion d'une cueillette "miraculeuse" : champignons (3kg de lépiotes), consoude, menthe aquatique, oseille sauvage etc. Résultat : beaucoup d'expérimentation pour de nouvelles recettes, avec quelques échecs mais pas mal de réussites dont la recette objet de cet article. D'autres articles sont à venir...

Comme je l'ai déjà dit dans un autre article, je trouve à la consoude un goût finement iodé. Par association d'idées (iodé -> algue -> nori -> maki sushi), j'en suis arrivé à cette recette.

Makis à la consoude

Ingrédients :

  • Riz (vinaigré, cuit de telle sorte qu'il soit collant)
  • Saumon ou autre poisson à sushi
  • De très grandes feuilles de consoude
  • Pâte de wasabi

Préparation :

  • Couper les feuilles de consoude en deux dans le sens de la longueur en enlevant la côte centrale. Attention à l'effet "velcro"
  • Une à une, les blanchir (30 seconde dans de l'eau bouillante salée, puis dans de l'eau glacée) puis les étaler afin qu'elles perdent un peu d'eau
  • Sur une surface plane et lisse, placer une première couche de feuilles, face du dessous vers le haut, côte à côte de telles sorte qu'elle se superposent par moitié (grâce à l'effet "velcro", elles devraient tenir ensemble), pour au final obtenir un rectangle de 25cm par 15cm
  • Placer par dessus une seconde couche de la même manière, mais cette fois face du dessous vers le bas
  • Recommencer l'opération pour obtenir autant de feuilles que nécessaire
  • Laisser les feuilles perdre de leur humidité pendant 1 heure environ
  • Découpez des lamelles de saumon d'environ 1cm2 de section
  • Placer une plaque de consoude sur une natte
  • Etaler du riz sur toute la longueur, deux tiers de la largeur et 1 cm d'épaisseur
  • Placer un peu de wasabi au centre et sur toute la longueur du riz
  • Déposer une épaisseur de lamelles de poisson par dessus sur tout longueur
  • Tout en maintenant la garniture, rouler délicatement la natte en la tenant entre les index et les pouces
  • Rouler la natte jusqu'à ce que les bords de la consoude se recouvrent
  • Presser uniformément sur l'ensemble du rouleau
  • Dérouler la natte
  • Avec un couteau bien aiguisé, couper le rouleau en tronçons de 3 à 4cm

Comme les makis classiques, on les déguste en les plongeant dans de la sauce soja, accompagnés de wasabi et de gingembre mariné dans du vinaigre sucré.


Sur wikipedia : consoude

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...