dimanche 3 novembre 2013

Trois coeurs acidulés

Un lecteur qui débarquerait en ce moment sur sauvagement-bon pourrait s'imaginer que ce blog n'est consacré qu'aux champignons : ça doit bien faire bien un mois maintenant que je ne parle que de ça !

Avec l'automne, les plantes exploitables se raréfient, certes, mais elles ne disparaissent pas pour autant. Et c'est finalement grâce à quelques touffes d'oxalis trouvées aujourd'hui que je sors de ma monomanie saisonnière.

Oxalis articulée (oxalis articulata).
Toutes les parties de la plante (feuilles, fleurs et tubercules) sont comestibles. Attention toutefois, comme
l'oseille à laquelle elle est souvent comparée, elle contient de l'acide oxalique qui peut devenir toxique à forte
dose, et qui est aussi déconseillé en cas de problème articulaires ou rénaux.

L'oxalis, c'est cette petite plante aux feuilles composées de 3 folioles en forme de cœur, leur valant parfois, à tort, d'être appelées "trèfles" (l'observation des fleurs permet d'éviter cette erreur).

Celles qu'on trouve naturellement sur notre continent se nomment principalement oseille des bois (oxalis acetosella) et oxalis corniculée (oxalis corniculata). De l'autre côté de l'océan, en Amérique du Sud, plusieurs espèces sont cultivées pour leur rhizome tuberculeux. Certaines ont même été importées d'Amérique pour la production alimentaire, de manière assez marginale toutefois. Mais d'autres espèces ont aussi été importées à des fins décoratives et sont toujours beaucoup utilisées en jardinerie. Et comme souvent lorsque ce type de plante trouve un milieu qui lui est favorable : elles ont tendance à se naturaliser.

C'est typiquement le cas de celle que j'ai trouvée,

l'oxalis articulée, avec ses jolies fleurs roses. Comme pour ses autres cousines, ses feuilles sont comestibles et peuvent s'utiliser de la même manière que l'oseille. Et quoi de plus classique que du saumon avec cette "oseille"...

Saumon poché mi-cuit, riz et crème d'oxalis

Ingrédients (pour 4) :
  • 500g de filet de saumon
  • Deux poignées d'oxalis (feuilles avec tiges)
  • 250g de riz
  • 10cl d'huile d'olive douce
  • Sel et poivre
Préparation :
  • Bien laver l'oxalis à l'eau vinaigrée d'abord puis à l'eau claire
  • Débiter grossièrement au couteau avant de tout placer avec l'huile et quelques pincées de sel dans un hachoir électrique à bol
  • Hacher longuement pour obtenir une purée verte et crémeuse, et réserver
  • Lancé la cuisson du riz simplement dans de l'eau salée
  • Lorsque le riz est cuit, le mélanger avec la moitié de la crème d'oxalis et un peu de poivre
  • Couper le saumon en 4 pavés allongés
  • Les pocher 3 minutes (pas plus pour les garder crus à cœur) dans de l'eau salée
  • Dresser immédiatement, avec le reste de la crème, ainsi que quelques feuilles et fleurs mises de côté

3 commentaires:

  1. je ne sais pas si c'était bon (si, sans doute !), mais en tout cas, cela est très beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était très bon. L'oxalis a un goût acidulé assez proche de l'oseille, mais avec une composante presque "herbeuse" très fraîche....

      Supprimer
  2. Hum, ça fait très envie, tes photos sont magnifiques !!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...