dimanche 15 juin 2008

Farfalle au « presque » pesto de plantain

Le plantain, il y en a partout ! Beaucoup le connaissent comme calmant pour les piqures d’orties. Une légère amertume et des feuilles coriaces peuvent dissuader, mais le plantain se cuisine aussi. Aujourd’hui, ce sera une sorte de pesto avec ce que j’ai sous la main. Pas de parmesan, pas de noix, on se contentera donc d’ail, d’huile d’olive et d’un reste de cantal (ça ne ressemble pas au parmesan, mais c’est du fromage !).

Farfalle au presque pesto de plantainIngrédients (pour 4) :

  • 400 g de pattes (dans mon cas, des farfalle)
  • 75 g de feuilles de plantain
  • 5 gousses d’ail 50 g de cantal entre-deux
  • 6+2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

  • Ciseler le plantain très fin perpendiculairement au sens des fibres
  • Presser les gousses d’ail
  • Découper le fromage en petits cubes
  • Passer le tout au hachoir avec 6 cuillères à soupe d’huile, le sel et le poivre : le pesto est prêt
  • En parallèle, préparer les pâtes « al dente »
  • Une fois cuites, les plonger dans l’eau froide puis les égoutter
  • Enfin, dans une poêle, faire chauffer les deux cuillères à soupe d’huile et y passer rapidement les pâtes mélangées avec le pesto.
  • Rectifier l’assaisonnement, il n’y a plus qu’à servir.

Sur wikipédia : plantain

6 commentaires:

  1. je profite d'un petit week-end prolongé de chômage technique pour surfer sur ton blog, que je n'ai pas encore eu le temps de parcourir en entier (et c'est dommage, car il est vraiment très inspiré !) : quand ce sera la saison (*), essaie avec la tanaisie, c'est très bon aussi, mais, bien sûr, plus prononcé comme goût à cause de l'amertume de la plante. J'utilise des eliche, qui absorbe bien les sauces !
    (*) on en trouve encore un peu, mais très amère en fin de saison.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai cueilli un peu de tanaisie il y a quelques semaines. J'en ai séché les fleurs, mais je ne les pas encore utilisées. Je n'ai aucune idée de ce que ça peut donner infusé...

    RépondreSupprimer
  3. En infusion, j'ai essayé (les fleurs fraîches) mais avec du thé, dont je suis une grande amatrice, notamment des crus indiens (les jardins de Darjeeling, très savoureux et subtils, étant mes préférés). Bien que je ne sois pas une fan des thés parfumés (c'est comme les vins, il ne faut pas abîmer les grands crus !), j'ai bien aimé car je ne déteste pas les goût forts ni l'amertume de certaines plantes.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    j'ai fait un pesto au plantain avec huile d'olive, sel fumé, poivre et qq cubes de comté + qq pignons de pin + une belle cuillère de purée d'amandes ... Nous l'avons mangé le jour même sur du pain semi complet tout juste sorti de la machine à pain .... Un délice !
    et aujourd'hui j'ai utilisé le reste du pesto en en enduisant un poulet mis à rôtir à la broche au four ... Pas mal aussi !
    votre blog est désormais mis dans "mes favoris" , merci !!
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que le plantain peut être très bon !
    En ce moment, pour le pesto, je préfère l'ail des ours ; mais ce sont maheureusement ses derniers jours. Peut-être que moi aussi je vais finalement revenir au plantain...

    RépondreSupprimer
  6. Je connaissais le miel de plantain mais j'avoue que ce pesto me tente bien !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...