jeudi 15 mars 2012

Amende ou amande ?

La première s'est invitée dans ma boite à lettre alors que je ramassais la seconde sur les plages bretonnes.

Je confirme que l'une comme l'autre sont difficiles à avaler...
 

En effet, après les bucardes rouges du précédent billet, gouteuses et bien plus tendres que prévu, j'espérais la même bonne surprise avec les amandes de mer (glycymeris glycymeris).
 

Contrairement aux bucardes que je ne connaissais pas jusqu'il y a quelques jours, il m'arrive de déguster quelques amandes nature de temps en temps. Je mettais leur fermeté sur le compte de la cuisson que je supposais trop longue et me disais que lorsque j'en préparerai moi-même, je les testerai avec une cuisson minimale.
 

L'occasion s'étant présentées, j'ai voulu les inclure dans un plat un peu plus "cuisiné" : Bien que le résultat soit très correct au niveau gustatif (j'adore le goût marin des amandes), c'est encore et toujours sur la consistance qu'il y a à redire... car ces amandes là, même cuites très rapidement dans un fond d'eau sont très dures.

Comme la recette ci-dessous m'a quand même permis d'utiliser une partie de la bette maritime (beta vulgaris sous-espèce maritima) récoltée en bordure de plage en attendant marée basse, et dans la mesure où je pense qu'elle y gagnerait en utilisant des coques, des palourdes ou même des moules (largement plus tendres), je la publie quand même...

Curry de bette aux coquillages

Ingrédients (pour 4) :

  • 400g de bette maritime (si possible des coeurs de rosette)
  • Entre 24 e 48 coquillages de type moules, coque, palourde ou amandes de mer
  • 30cl de lait de coco
  • 30cl d'eau
  • 1 gros oignon blanc
  • 2 gousses d'ail
  • 2 cuillères à soupe de curry de Madras en poudre
  • 3 cuillères à soupe d'huile de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de nuoc mâm
  • 1 citron

Préparation :

  • Faire dégorger les coquillages quelques heures dans de l'eau salée
  • Blanchir la bettes dans de l'eau citronnée avant de bien les égoutter et de les réserver
  • Faire ouvrir les coquillages dans 30cl d'eau bouillante
  • Récupérer et filtrer le jus, réserver les coquillages
  • Faire chauffer l'huile dans un grand wok et y faire revenir l'oignon
  • Ajouter ensuite l'ail finement haché ainsi que le curry
  • Continuer la cuisson encore une bonne minute avant de verser le jus des coquillages ainsi que le lait de coco et le nuoc mâm
  • Laisser réduire jusqu'à ce que le liquide soit bien crémeux
  • Ajouter la bette et les amandes pour les réchauffer et les napper rapidement avec la sauce
  • Service immédiatement

4 commentaires:

  1. Ne soyez pas pingres : amende ET amande, mais ce n'est plus le même prix !!! Oui, c'est le genre de papier qui donne toujours un coup au coeur, du genre 112 km après coefficient, au lieu de... 110, comme cela nous est arrivé sur une route à quatre voies déserte, en pleine semaine, pour aller en Bretagne profiter de ces coquillages gratuits !!! Je ne demandais si j savais cuisiner correctement les amandes, je les ai toujours trouvées très fermes cuites un peu ou beaucoup. Peut-être crues ?...

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis fait la même réflexion, mais seulement après les avoir toutes mises au bain. Les amandes crues, ce ne sera donc que pour une prochaine fois ...
    En attendant, je me suis rattrapé sur quelques palourdes qui elles, c'est certain, sont très bonnes crues.

    RépondreSupprimer
  3. et cette amende hmm ? Au bain aussi ? Coriace ?
    merci de dire aussi quand les produits récoltés te résistent, c'est interessant pour nous les manants avec rien dans les menottes ( euh...nan pas la police, nan)
    Mais je crois avoir aussi un souvenir d'amande caoutchouc
    ou un souvenir caoutchouc ?

    ouf plus de lettres ici /I'm not a robot !!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai désactivé la fonction, et me suis rapidement retrouvé avec ... 3 commentaires spam de pub pour des produits aphrodisiaques, heureusement filtrés par l'anti-spam de blogger.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...